Un trait d'union entre le contemporain & le charme haussmanien

De l’agencement aux finitions, aux pièces de design comme les poignées et la robinetterie, ce projet a été vu dans sa globalité dans toutes les phases de notre métier (Diagnotic, esquisses, autorisations administratives, développement, chiffrage et chantier).

Le but étant de relever l’authenticité et le charme de cet appartement haussmanien (moulures, cheminées, parquet en croix de hongrie) en mêlant un design et un mobilier de style contemporain sophistiqué.

Nous avons intégré des matériaux nobles (marbres, bois tels que le chêne pour le parquet et le noyer pour les piétements de chaises et table, des cuirs, du verre miroir/ bronze, des faïences et du carrelage grands formats d’aspect pierre, des papiers peints en fibre de verre pour la douche et la baignoire) et des finitions d’exception (poignées et portes de cuisine en finition aspect or).

Également, nous avons établi avec l’un de nos artisans, des capitonnages en simili cuir pour la porte et les deux fenestrons de l’entrée afin d’apporter un isolement acoustique et intime.

 

Rénovation d’un plateau de 123 m2

Ce projet est un trait d’union entre le moderne et l’ancien :

Nous avons effectué une phase démolition conséquente des murs secondaires avec reprise de charge sur la longueur de l’appartement avec la collaboration de notre ingénieur structure, Audits & Diagnostics Structure.

Avec la création d’une nouvelle trémie, nous avons pu faire de cet appartement un duplex grâce à l’aménagement d’un duplex de 16 m² attenant par un escalier en colimaçon.

L’ensemble des menuiseries extérieures ont été remplacées avec la validation des Architectes des Bâtiments de France (couleur, petits bois, intercalaires, poignées espagnolettes…).

Sur les anciens sols existants carrelés, nous avons reconstitué  un plancher chêne en croix de hongrie huilé.

Quant aux plafonds démolis et selon les nouveaux cloisonnements, des corniches ont été reconstituées également dans les chambres.

– Amandine CHANTELOT –